L'Intérim : un tremplin vers un poste stable ???

Publié le 15 Mai 2007

Depuis que j'ai commencé à travailler en 1999, j'ai le plus souvent trouvé mes postes fixes en passant par des missions d'intérim. Dès que je me retrouve sans emploi, je m'inscris sur les sites et les agences d"intérim. Non pas dans le but de trouver un poste à durée indéterminée, mais simplement dans le but de travailler, car mon caractère dynamique n'aime pas rester inactif.

Or j'ai pu constater que le plus souvent la mission d'intérim précede un CDD longue durée voire un CDI. A croire que la mission d'intérim remplace la période d'essai. Je n'ai rien à redire contre ce système, je suis pour l'intérim. Mais si on compare période d'essai et intérim, que remarque-t-on ?

La période d'essai :

 - variable entre 1 et 3 mois,
 - renouvelable, 
 - peut être interrompue par le salarié comme par l'employeur,
 - une entrée de salarié pour l'entreprise ; ce qui joue sur le turn over

La mission d'intérim :

 - variable de quelques jours à quelques mois
 - renouvelable
 - peut être interrompue par l'employeur mais pas par l'intérimaire (sauf CDI)
 - pas d'entrée de salarié pour l'entreprise, mais les intérimaires sont ils comptés dans le turn over.

En conclusion est ce plus intéressant pour l'entreprise de prendre des intérimaires plutot que des CDD ou CDI avec périodes d'essai ... ??

Petit conseil à ceux qui seraient employés en CDD ou CDI suite à une mission d'intérim, pensez à demander à ce que votre ancienneté dans l'entreprise soit reprise, cela peut être utile pour certains avantages sociaux (CE, ...)

Rédigé par nadineassistantedynamique

Publié dans #interim, #travail

Repost 0
Commenter cet article